Les mémoires de traumas


Lorsque l'on subit un traumatisme, le corps enregistre une empreinte de cet évènement. C'est une façon dont le système nerveux nous protège contre un futur évènement similaire. Cependant, le dit traumatisme peut laisser des traces indésirables sur notre corps.

 

Les traumatismes sont d'origines diverses. Ils peuvent être mécaniques (une chute par exemple), occasionnant une fracture, déchirure ou tout simplement une contusion. Ils peuvent être chimiques, par exemple lorsque l'on est exposé à la toxicité d'un amalgame dentaire au mercure de façon chronique. Ou lorsque l'on consomme un aliment auquel nous sommes intolérant. Également ils peuvent être émotifs, dans le cas où une émotion très vive nous assaille.

 


Les répercutions d'un tel évènement ne sont pas prévisibles d'aucune manière; le résultat d'une insulte au tibia peut se faire sentir au niveau de la tête, et vis-versa. Une cicatrice de césarienne peut influencer le système hormonal, et cela des années après l'évènement. Tel est la beauté et la complexité du système nerveux. Il existe des voies et patrons neurologiques encore au delà de la compréhension actuelle.

 

Il existe cependant une manière simple d'évaluer si un trauma sur votre corps a laissé une empreinte indésirable. À l'aide de la kinésiologie appliquée et du injury recall technique, il est possible d'enlever les boucles neurologiques indésirables et rétablir un certain équilibre au niveau du système nerveux. Il est étonnant de souvent constater à quel point des évènement distants ont encore aujourd'hui une influence sur le quotidien des patients. Il ne faut pas sous-estimer la puissance des diverses blessures qui ont marqué votre vie.