Le sport et l'inflammation

Durant toute performance sportive, le corps produit certains médiateurs chimiques causant de l’inflammation. Jusqu’à un certain point, cette réaction est souhaitable puisqu’elle permet de modifier la structure musculaire et vasculaire afin de vous rendre meilleur lors de votre prochaine performance. Cependant, il se peut que lors d’un effort prolonger, l’inflammation devienne trop importante et nuisible. Voici quelques façons de diminuer celle-ci et de maximiser votre rendement.

 

1.     La bonne veille formule RICE, c’est-à-dire REPOS, GLACE, COMPRESSION et ÉLÉVATION. Toujours aussi efficace, cette formule permet de diminuer l’inflammation principalement entre les performances sportives.

 

2.     Augmenter le rythme respiratoire. Aussi simple que cela puisse paraître,  le fait d’augmenter le rythme respiratoire permet de contrôler la bradykinine, un médiateur inflammatoire important.

 

 

3.     Utiliser des modulateurs sélectifs des protéines kinases. Les protéines kinases sont des messagers intracellulaires traduisant la réponse inflammatoire. Certains suppléments utilisent le romarin et l’acide oléanolique qui agissent directement sur ces protéines afin de diminuer l’inflammation. La bromelaïne (extraite des tiges et racines d’ananas) et la papaïne (extraite de la papaye) sont des enzymes qui, lorsqu’ingérées entre les repas, agissent de façon à briser les protéines inflammatoires.

 

4.     Finalement, prenez plaisir à pratiquer votre sport. Il est tout à fait normal que le corps réagisse à cette nouvelle activité. Les maux reliés au sport sont tout à fait préférables à ceux reliés à la sédentarité!

 

Bonne année 2016 à tous, et que celle-ci se déroule dans la santé et le plaisir de bouger.